Le chanvre, cannabis, du rêve aux mille utilités

  • En solde
  • Prix régulier CHF 39.00


Compositeur de musique, Alexis Chanebau, après dix années de recherches, s'est lancé dans la rédaction de ce livre, afin de palier au manque d'imagination (ou d'informations) de nos politiques actuelles .

Cette synthèse, a l'urgente mission de remettre en lumière les applications hors du commun de cette plante, constatant qu'elle est méconnue du grand public. Outil indispensable de l'indépendance économique des civilisations et religions naissantes, cette matière première oubliée, permet en effet, de produire aisément toutes sortes de produits vitaux de qualité : Alimentation, biocarburants, éclairage, chauffage, papier, textile, cordages, encens, cosmétique, médecine, etc.

Incontournable, le chanvre fut sans doute une des plantes les plus cultivées sur notre planète jusqu'en 1961. Dans son éloge du Pantagruélion, publié en 1546, François Rabelais lui attribuait même, le rang de « Reine des plantes, génératrice de progrès », écrivant que « le chanvre permettait aux hommes, non seulement de se joindre par-delà les mers, mais aussi de tenter l'escalade des cieux ». Georges Washington, Thomas Jefferson et Benjamin Franklin, les pères fondateurs des États-Unis d'Amérique en étaient également convaincus : Entre 1650 et 1850, un agriculteur américain pouvait payer ses impôts avec ce qu'on appelle de la « Marijuana », de nos jours.

Cet élan écologique fut stoppé net, occulté par l'essor des industries polluantes : pétrochimie, papeterie à base de pulpe de bois, culture du coton, etc. Aujourd'hui, avec la crise pétro-financière, le chanvre, de par ses exceptionnelles qualités, pourrait enfin être reconnu comme une ressource providentielle universelle et renouvelable, dédiée à l'homme.

"Pourquoi sacrifier nos forêts centenaires, continuer la coûteuse exploitation de nos minéraux, si nous pouvons obtenir l'équivalent avec la récolte annuelle du chanvre...? " Henry Ford